Mes chers amis

Mes chers amis,

Le temps est venu. Les semaines, les mois, les années… les siècles même sont passés et de nombreuses générations sont restés dans l’attente. Espérant que leur age serait celui qui verrait se terminer le grand sursis. Mais les cycles passés remplis de paix ou guerre sans que les promesses ne s’accomplissent sans que les prophéties ne se réalisent. Toutes les traditions spirituelles, religieuses ou même philosophiques nous en ont parlé. Maintenant, le temps est venu.

Chers amis, ne restez plus dans vos habitudes, vos certitudes, transformez vos cœurs, changez vos manières de faire et d’agir, pour l’Amour de vous-même et de vos frères et de Dieu devenez Humain! Nous sommes entrés dans le grand combat. Certains, je le sais, se croient encore en temps de paix. Ils regardent par leur fenêtre étroite et ne voient pas de canon alors ils disent nous sommes en paix. Ils ne comprennent pas que nous sommes en territoire hostile.  Que nous sommes des brebis au milieu des loups. Que la bataille est de tous les instants. Et que l’enjeu n’est pas simplement notre terre, ou notre vie, ou même notre civilisation, non l’enjeu est plus important, c’est l’âme.

Chers amis, comment participez-vous ? Bien sûr, il y a parmi vous qui disent : « ce n’est pas mes histoires… Je suis trop occupé… je dois faire vivre ma famille…  » Vous l’avez remarqué dans toutes les excuses que nous entendons le « JE » est central. Mais aujourd’hui que vous le vouliez ou non, nous sommes arrivés au terme. Ainsi, nous devons agir. Agir n’est pas RÉagir, c’est à dire ne pas seulement se défendre des attaques de l’ennemi mais aussi attaquer. C’est à dire créer un nouveau monde. Une cité sainte.

Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Évangile de paix; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.

Éphésiens 6

Cher amis, dans cette bataille du bien et du mal, dans ce combat des âmes, quelle est votre place ? Est-ce au front, annonçant explicitement la venue du Nouveau Royaume de Paix et d’Amour ? Est-ce aux avant-postes, par la prière sans fin demandant à Dieu « que son règne vienne » ? Est-ce dans la résistance, où au cœur du monde espérant contre toute espérance, défendant le pauvre et l’embryon ?  Est-ce au service de l’ennemi, propageant le faux amour, proclamant votre foi en l’humain (et non en Dieu) ? Ou pire encore, est- ce que , portés par les courants de la pensée moderne, vous croyez que nous sommes en paix et que cette lutte impérieuse n’est pas la votre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *